Qui suis-je ?

Une bio express pour résumer en quelques dates qui je suis et quel est mon parcours dans le monde de l’histoire du droit, l’histoire des institutions mais aussi des imprimés officiels…

Entre Bruxelles, Louvain-La-Neuve & Madrid

À partir de janvier 2021 : Attaché scientifique à l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique en charge de la coordination de projets de recherche dans le domaine des sciences humaines et sociales, y compris les activités de l’Union Académique Internationale (UAI).

Octobre 2019 – Décembre 2020 : chercheur postdoctoral Marie Sklodowska-Curie (Individual Fellowship) à la Casa de Velázquez (Madrid) – Projet COLEX : Coopetition and Legislation in the Habsburg Netherlands (1598-1665)

Octobre 2017 – Décembre 2020 : mandat de Chargé de recherches (chercheur postdoctoral) du FNRS à l’UCLouvain sous la direction du professeur Xavier Rousseaux, Directeur de recherches au FNRS et directeur du Centre d’histoire du droit et de la justice (CHDJ).

Octobre 2017 – Septembre 2019 : professeur invité à l’Université Saint-Louis – Bruxelles et, à ce titre, co-titulaire du cours « Introduction pratique à la paléographie et à la diplomatique » 

Octobre 2013 – Septembre 2017 : mandat de chercheur (Aspirant) au Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS) afin de réaliser une thèse de doctorat en histoire à l’Université Saint-Louis – Bruxelles. Mes recherches s’intègrent dans les axes développés par le Centre de recherches en histoire du droit et des institutions (CRHiDI). Vous pouvez suivre l’évolution du projet (et de bien d’autres choses) en consultant le carnet ParenThèses  que j’avais lancé avec Quentin Verreycken.

Septembre 2012-Septembre 2013 : assistant en histoire avec charge d’enseignement à l’Université Saint-Louis – Bruxelles

Recherche

Ma thèse de doctorat se focalisait sur l’étude du processus décisionnel au niveau législatif dans les Pays-Bas habsbourgeois dits aussi « espagnols ». L’objectif de cette recherche était de mettre en avant les pratiques au coeur du processus d’élaboration de la loi entre 1580 et 1610, soit la plupart des années du gouvernorat général d’Alexandre Farnèse dans les Pays-Bas espagnols et les premières années du règne des archiducs Albert et Isabelle dans ces mêmes territoires. L’intérêt de cette recherche était notamment d’envisager la législation comme instrument de gouvernement, mais aussi comme outil de communication entre gouvernants et gouvernés à l’époque moderne.

Depuis l’année 2019, j’ai progressivement investi l’étude du recours à l’imprimé pour la communication et la dissémination du prescrit législatif dans les Pays-Bas habsbourgeois aux 16e et 17e siècles. Ce nouveau champ d’investigation me permet d’allier une connaissance et compréhension du fonctionnement institutionnel de ces territoires avec les études nombreuses sur l’histoire de l’imprimé aux anciens Pays-Bas. Il s’agit donc d’approcher la question du processus législatif par le versant opposé à celui qui était mobilisé dans le cadre de ma recherche doctorale. 

Publications

Toutes les publications que j’ai déjà pu produire sont listées sur le dépôt institutionnel DIAL.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search